C’est quoi la douance?

Quelques faits sur la douance…

Plusieurs mythes entourent la douance. Il n’y a pas de consensus scientifique concernant une définition commune. On ne parle pas d’un diagnostic ou d’un trouble de santé mentale, puisque la douance ne fait pas partie du DSM (le livre sur les critères diagnostics en santé mentale). C’est une partie intégrante de la neurodiversité, donc un mode de fonctionnement du cerveau.

Un psychologue ou un neuropsychologue peut évaluer et statuer sur la présence d’une douance. Bien qu’il soit question de Q.I., d’autres caractéristiques personnelles, environnementales et développementales doivent être prises en compte lors de l’évaluation. La douance peut ne pas s’exprimer à certains moments de la vie ou dans certains contextes. Douance, surdoué, haut potentiel, HPI, THPI, multi-potentiel… il y a aussi beaucoup de divergence dans les appellations.

Il y a une part de génétique dans la douance. Il n’est donc pas rare de voir que d’autres membres de la famille sont identifiés comme étant doués à la suite d’une première évaluation d’un membre de la famille.

C’est quoi le “twice exceptionnal”?

Un diagnostic autre (tel que TSA, TDA-H, dyslexie, trouble d’anxiété…) peut accompagner la douance. C’est ce qu’on appelle « Twice exceptionnal » ou « double exceptionnalité ». La présence d’un de ces troubles peut camoufler une douance et vice versa, car la personne douée compense certaines lacunes en lien avec le trouble par la douance. L’identification de la douance demeure donc un processus complexe et controversé et peut contribuer au maintien de certains mythes.

Depuis 2020, les milieux scolaires au Québec doivent prendre en considération les besoins des élèves présentant des caractéristiques de douance, afin de soutenir leur parcours scolaire et que ces enfants développent leur plein potentiel. Dans certains centres de services scolaires, de belles initiatives sont déployées.

Quelques caractéristiques

Les personnes douées peuvent démontrer un fonctionnement différent de la population neurotypique dans chaque sphère du développement. Elles ne possèdent pas nécessairement toutes ces caractéristiques, car la douance n’est pas une « check list »! Voici un résumé de quelques caractéristiques présentes lorsqu’il est question de douance.

Sphère cognitive

  • Cerveau qui doit toujours être occupé et stimulé
  • Besoin de comprendre, que ça fasse du sens
  • Besoin de complexité
  • Apprentissage se fait de façon autodidacte
  • Grande créativité (autant artistique que dans la résolution de problèmes)
  • Excellente mémoire
  • Déploient une pensée en arborescence (une pensée en génère plusieurs)

Sphère affective

  • Hypersensibilité émotionnelle
  • Anxiété
  • Grande empathie
  • Perfectionnisme
  • Sentiment d’injustice élevé
  • Argumentation et négociation
  • Peurs non conventionnelles
  • Grande exigence envers eux-mêmes et les autres

Sphère sociale

  • Sensible au jugement
  • Indifférence face à l’autorité ou au statut social
  • Sens de l’humour atypique
  • Compétitivité, anxiété de performance
  • Esprit critique très développé
  • Préfère la présence des adultes ou des enfants plus âgés
  • Besoin de connexion, de relations profondes
  • Syndrome de l’imposteur

Sphère physique

  • Hypersensibilités au niveau sensoriel
  • Grand besoin de bouger, d’être stimulé
  • Grandes habiletés physiques
  • Sommeil perturbé
  • Difficultés graphiques ou d’élocution

Stratégies d’intervention

  • Accompagnement dans l’apprentissage de la gestion des émotions et de l’anxiété, mais aussi dans l’intensité des émotions
  • Apprendre à se comprendre, se connaître, mettre des mots sur ce qu’ils ressentent
  • Expliquer le sens des règles, les démarches, le but des travaux ou de l’activité
  • Suivre son rythme au niveau des apprentissages
  • Stimulation intellectuelle et physique
  • Être conscient qu’argumenter stimule son cerveau (ce n’est pas nécessairement un trouble d’opposition!)
  • Routines d’apaisement et de sommeil importantes
  • Partir de ses intérêts
  • Massages, pressions profondes et objets sensoriels pour l’apaisement
  • Valoriser les efforts et non les résultats
  • Lui apprendre l’importance des erreurs, de l’échec

Ressources

Il est important de garder en tête que la douance n’explique pas tout! L’humain demeure un être complexe, avec des besoins multiples. L’important est de bien comprendre les besoins afin que les interventions soient les mieux adaptées.

Plusieurs ressources et lectures sur le sujet sont disponibles, tant au niveau de l’explication de la douance que de l’intervention. Les ressources s’adressent autant aux enfants qu’aux adultes. Vous pouvez communiquer avec la Clinique Brain Storm au https://cliniquebrainstorm.com/ si vous souhaitez de l’information supplémentaire ou du soutien.

Partagez

Facebook
Twitter
LinkedIn

Contactez-nous

Vous pouvez communiquer avec nous si vous souhaitez approfondir le sujet.