Les 5 “C”: pour faciliter la gestion du quotidien

Les 5 “C”: pour faciliter la gestion du quotidien

Établir une routine sécurisante pour faciliter la gestion du quotidien

La gestion du quotidien peut représenter un défi dans certaines familles. Dans cet article, il sera question des conditions gagnantes pour établir une routine sécurisante, à l’aide des 5 “C”.

Les besoins de base de l’enfant

Chaque enfant a des besoins de base qui doivent être répondus. Les adultes aussi ont les mêmes besoins. La sécurité est un des besoins de base de la pyramide de Maslow. Il doit être comblé avant d’accomplir d’autres tâches. Par exemple, il vous sera difficile de planifier un voyage si vous venez de perdre votre emploi (sécurité financière).

Afin de bien répondre au besoin de sécurité, nous devons avoir une routine. Une routine apporte de la prévisibilité. On sait ce qui nous attend. C’est donc rassurant. Par exemple, si vous attendez constamment l’appel de votre patron pour savoir quel jour vous travaillez, sur quel quart de travail et que cet appel peut se faire à n’importe quelle heure du jour et de la nuit pour un quart de travail à la dernière minute, il devient difficile de prévoir un souper entre amis ou de vous inscrire à une activité hebdomadaire. Même si certains disent fuir la routine, un minimum de prévisibilité est nécessaire, donc de routine. Les enfants ont aussi besoin d’une routine pour être sécurisés.

5 règles pour établir une routine sécurisante dans le quotidien

Voici les 5 règles à respecter pour établir une routine sécurisante. On les appelle : « les 5 C ».

Une routine doit être :

Claire

Il n’y a que quelques règles et elles sont adaptées au niveau de l’enfant. On explique le quand, le comment et le pourquoi, mais aussi ce qui se passera si la règle n’est pas respectée. Par exemple, dire à l’enfant: “Tu dois chuchoter dans la bibliothèque afin que les gens puissent se concentrer sur leur lecture. Si tu parles trop fort, on va devoir quitter.”.

Concrète

Elle décrit le comportement attendu au lieu d’une interdiction. Par exemple, “Parle moins fort!” au lieu de “Calme-toi!”. L’enfant saura alors exactement quoi faire. Par ailleurs, « Soit respectueux » n’est pas très concret. On pourrait utiliser plutôt : « Je m’excuse lorsque j’accroche un ami » ou « Je dis merci quand quelqu’un me donne un cadeau ». On décrit le comportement attendu.

Constante

Les règles et les conséquences doivent être appliquées en tout temps, par tous les adultes et de la même façon. Si papa dit non, maman doit aussi dire non! Si vous êtes en désaccord, attendez que les enfants soient endormis pour en discuter!

Cohérente

Elle ne doit pas contredire une autre règle. Les enfants voient les failles et en profite pour contourner les règles. Les adultes doivent aussi respecter les règles. “Fais ce que je dis et non ce que je fais” n’est pas un très bon exemple pour l’enfant.

Conséquente

Si la règle n’est pas respectée, une conséquence doit être en lien direct avec le comportement. Par exemple, si on coupe le dessert à un enfant qui a manqué de respect, il n’y a pas de lien. L’enfant craindra juste de perdre un privilège, mais n’apprendra pas et ne reproduira pas le comportement attendu par la suite.

Exemple concret avec la gestion du temps d’écran

Si on applique les 5 “C” à la gestion du temps d’écrans par exemple, on pourrait dire que :

Le temps d’écrans est de 30 minutes par jour la semaine et de 60 minutes par jour la fin de semaine (clair) et que le temps d’écrans inclus Télé, jeux vidéos et Youtube (concret).

Si l’enfant dépasse son temps d’écran, le temps sera déduit du prochain temps (Conséquent).

Peu importe quel adulte est en présence de l’enfant, le temps demeure le même et les conséquences aussi (constant et cohérent). L’adulte doit lui aussi limiter son temps d’écran pour être conséquent avec ce qu’il exige de l’enfant.

En terminant, routine ne veut pas dire rigide. Il se peut que vous laissiez plus de temps d’écran une journée, lors d’une occasion spéciale ou quand vous avez besoin d’un « break ». Il est par contre important d’expliquer pourquoi on change la règle, mais surtout, ce changement doit demeurer une exception!

Pour l’outil complet, suivez ce lien: https://cliniquebrainstorm.com/boutique/1764/

Besoin d’accompagnement?

Visitez le site de l’Ordre des Psychoéducateurs et des Psychoéducatrices du Québec https://ordrepsed.qc.ca/ pour des ressources adaptées à vos besoins ou le site de la Clinique Brain Storm https://cliniquebrainstorm.com/

Partagez

Facebook
Twitter
LinkedIn

Contactez-nous

Vous pouvez communiquer avec nous si vous souhaitez approfondir le sujet.